Un projet de soins personnalisé

Prendre soin de soi et de sa santé.

S’approprier son handicap pour y faire face dans sa vie future.

Le projet de soin s’appuie sur les indications posées par le médecin coordinateur au vu des bilans divers.

Il précise la façon dont on accompagne l’usager dans l’évolution de sa pathologie ou de son handicap.

Il s’insère dans une histoire, dans un parcours de soins antérieur et se construit avec l’usager et sa famille.

Les professionnels paramédicaux apportent leurs compétences pour assurer soins, rééducations et dispenser les apprentissages.

Collaborer avec les autres secteurs scolaire et éducatif donne au projet thérapeutique toute sa cohérence.

Est mis en place selon les problématiques un suivi individualisé. et/ou en atelier(s) thérapeutique(s).

Les objectifs du suivi individualisé :

En kinésithérapie :
-  Assurer un suivi orthopédique
-  Entretenir les capacités fonctionnelles en dépit du handicap
-  Prévenir les rétractions articulaires et musculaires.

La salle de kinésithérapie

En orthophonie :
-  Evaluer et rééduquer les troubles du langage oral et écrit (difficulté d’expression, de compréhension)
-  Evaluer et rééduquer les troubles associés (mémoire, attention, stratégie)
-  Prévenir les troubles de déglutition.

En ergothérapie :
-  Favoriser l’autonomie des les actes de la vie journalière, évaluer les besoins et enseigner les gestes et postures adaptées ;
-  Mettre en place les adaptations des postes de travail sur les secteurs scolaire et éducatif, en stage, à domicile.

En psychomotricité :
-  Favoriser ou restaurer l’harmonie globale d’un corps que l’on reconnaît mal, afin de l’adapter au mieux aux exigences de son environnement en fonction de ses capacités.

A l’infirmerie :
-  Prodiguer des soins à titre préventif et curatif ;
-  Promouvoir la santé physique et mentale ;
-  Impliquer l’usager dans la réalisation de ses soins afin de le rendre autonome ou de s’en approcher le plus possible ;
-  Apprendre à gérer ses traitements médicamenteux et ses ordonnances.

En ateliers thérapeutiques :

Les ateliers de remédiation :

  • Y travailler les difficultés touchant les mécanismes d’apprentissage : l’attention, la mémoire, le langage, la perception…
  • S’appuyer sur le groupe pour mieux gérer ses ressources personnelles, renforcer l’expression et la communication, s’affirmer.
    • L’atelier « Tête et mains » :
      Apprendre à coordonner le geste à la pensée.
    • L’atelier sensori-moteur :
      Prendre conscience de ses ressentis dans des mises en situations corporelles (mimes, chants…)

Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 16 mai 2019
par  lemoine

Médiation animale : MAKI, la mascotte du Jard !

Maki, jeune femelle Bouledogue français de 2 ans et demi, a pris ses fonctions auprès des kinésithérapeutes en janvier 2017.
Le rôle de cette chienne thérapeutique consiste, entre autres, à stimuler les jeunes du Jard, d’un point de vue moteur, au travers de jeux et à les aider à déplacer leur (...)

Agenda

<<

2022

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345